avril / juin 2009
Les corps à corde / Vincent Rougier / plasticien

Des élancements graciles, des étirements sensuels, une gymnastique féerique, des corps à corde sauvages comme aux premiers beaux jours. Ainsi l'œuvre de Vincent Rougier nous donne, magnifiquement, envie de se libérer de nos contraintes, de nos oripeaux dérisoires, et de s'envoler vers les nues. C'est un éveil du printemps par le haut, un bain de jouvence revigorant et salutaire.

 

L'apostrophe / scène nationale de Cergy-pontoise et du Val-d'Oise / Théâtre des Louvrais / place de la Paix / 95 / Pontoise / 01 34 20 14 25

/ 01 / 02 / 03 / 04 /
/ 2009 / 2010 /